Loisirs & Sorties Loisirs & Sorties

La généalogie : la nouvelle passion des français

Nous sommes nombreux à rêver de partir sur les traces de nos ancêtres. Mais faute de temps ou par manque de méthodologie, nous remettons cela à plus tard... Or, avec Internet et la mise en ligne d’une grande partie des archives départementales d’état civile, cette grande enquête est désormais accessible à tous ! Voyons ensemble ce qu’il faut savoir pour enfin débuter dans de bonnes conditions et ainsi faire rapidement “pousser” votre arbre généalogique.
Samantha Guerard
11 juin 2020 9 minutes de lecture
Crédit photo : Pixabay

Les passionnés vous le diront : la généalogie s’avère être une véritable « enquête policière » qui implique de commencer par interroger le cercle familial (en l'élargissement le plus possible), collecter le plus grand nombre de photos et documents susceptibles d’éclairer ses recherches (actes civils, lettres, comptes-rendus notariés, papiers militaires, contrats commerciaux, baux, factures etc), être méthodique dans le classement de ces informations et apprendre où chercher pour déceler de nouveaux « indices ». 

C’est ainsi que s’assemblent, petit à petit, les pièces du « puzzle » et que l’arbre généalogique se construit. En même temps qu’il s’accompagne de découvertes sur les métiers des ancêtres, leurs carrières militaires, leur niveau de vie ou la région sinon le pays dont ils sont issus ! Sachant qu’une fois passé le cap des premières générations - aidé par les souvenirs familiaux et les précieux “livrets de familles” - c’est sur Internet que la partie se joue…


Comment débuter l’enquête généalogique ? 


La première étape pour entamer sa généalogie consiste à interroger ses proches : parents, grands-parents, cousins, oncles, tantes... Plus on récolte de détails et d’informations sur les grands actes fondateurs de sa famille (mariages, naissances…) et mieux c'est pour se repérer et « surfer » facilement sur les branches de l'arbre généalogique. Outre le fait que ces échanges peuvent être l'occasion de renouer des liens, ils seront essentiels pour recouper et valider les dates, l’orthographe des noms et les professions de ses ascendants, etc.

Parmi les documents « clés », les livrets de famille occupent une place de choix. Ils sont indispensables pour vous constituer une base solide. Il en va de même avec la collecte des photographies anciennes que l'on peut aujourd'hui numériser rapidement. Pour acquérir les notions indispensables et bien débuter sa généalogie, il peut être judicieux de consulter des sites pédagogiques, comme guide-genealogie.com Celui-ci est le plus complet à ce jour, avec de précieux conseils pour progresser facilement.


Un logiciel sera vite indispensable... 


Pour organiser ses recherches généalogiques, on pourrait être tenté d'utiliser une simple feuille de papier et un crayon, mais l'on est très vite dépassé par ses découvertes qui ne sont pas toujours structurées et simples à schématiser. Le sachant, il sera rapidement judicieux (pour ne pas dire indispensable) de s'équiper d'un logiciel, tel que  « Généatique » qui se télécharge gratuitement via le site www.geneatique.com, afin d'automatiser le tracé de son arbre généalogique et de classer automatiquement les documents glanés (actes de naissance, mariage, décès...).

L'informatique sera également pratique pour partager le fruit de vos recherches avec la famille. Apprenez particulièrement à discerner les différences entre un logiciel, qui stocke vos données familiales sur votre PC et un site Internet, qui placera les éléments de votre arbre sur un serveur Internet, et dont le but est aussi de profiter de celles-ci pour attirer des clients.


Structurez vos découvertes avec “Généatique” !


Plébiscitée par la presse et les mordus de généalogie, la dernière édition “Généatique 2020” est l’outil de référence dans l’univers associatif. Utilisé aussi bien par les écoles que par les professionnels (en quête d’héritiers), il est idéal pour les néophytes. Et ce, en raison d’une prise en main intuitive, couplée à des fonctions très pratiques, comme un ”assistant personnel” qui suggère des pistes pour ne pas rester “bloqué(e)”.

De plus, il se démarque des autres outils informatiques par le tracé automatique (en temps réel !) de l’arbre généalogique et la présence de centaines de modèles d’arbres. A cela s’ajoute les dernières améliorations technologiques : géolocalisation, statistiques, carte des migrations (pour suivre les déplacements de la famille à l’échelle planétaire) ou encore des outils dédiés à la paléographie ! A ce propos, il est important d’avoir en tête que déchiffrer certains actes anciens n’est pas toujours évident. C’est pourquoi “Généatique 2020” pourra aussi vous être d’une aide précieuse dès vos premiers pas de “généalogiste amateur”....

Dans le même esprit, n’hésitez pas à rejoindre une association locale. L'entraide est particulièrement développée dans l’univers de la généalogie et certains initiés ont l’oeil assez aiguisé pour rapidement déchiffrer pour vous certains documents abîmés par le temps… Bref, si la généalogie a autant la côte, ce n’est pas pour rien ! Exit l’image du loisirs pour seniors. En 2020 cette grande enquête familiale est devenue intergénérationnelle et un phénomène qui ne semble pas prêt de décliner.


Plus d’informations sur www.geneatique.com

Vous devez vous connecter pour voter ou dénoncer du contenu.

Il n'y a pas encore de commentaires.
Commentaires (0)

Vous devez vous connecter pour publier un commentaire.

Dossier spécial
Activités insolites à faire avec les enfants à paris

Vacances d'été : si on profitait de Paris avec les enfants ?Si le tourisme reprend peu à peu à Paris, la capitale reste encore « vidée » de ses touristes. Une belle occasion de&nbs...

29 juin 2020 5 minutes de lecture
d’articles

à lire ce mois-ci